DAS (ou Dass)

Définition du DAS ou DASS

Il ne s’agit pas de l’organisme qui s’occupe de retirer les enfants des parents qui les maltraites dans ce contexte précis, mais d’une appellation pour désigner le SIDA. En fait, c’est le verlan de SIDA si l’on accepte qu’un acronyme puisse être dit en verlan.

La transformation est assez bizarre pour du verlan pure : SIDA → SI DA -> DA SI → DAS. Nous n’avons jamais été vraiment convaincus par cette expression, mais elle semble être employée quand même sur le net de temps à autre (pour ne pas dire très rarement bien que dans la vie réelle les + de ans l’utilisent à l’oral).

Si l’on vous demande sur le tchat si vous avez chopé le Das, la personne voudra savoir si vous n’êtes pas séropositif tout simplement… C’est une vieille expression qui disparaît peu à peu.

Si ce terme est encore présent, c’est encore dans quelques chansons de rappeurs et forums pour ados. Il peut s’écrire aussi « DASS » pour la peine, allez comprendre…

Alors, comme Doctissimo n’a pas le monopole de la connerie concernant les tchats où nos d’jeunces (ce n’est pas comme ça qu’on dit jeunes?) aiment aller pour parler du SIDA et du VIH, une petite perle en provenance du forum blabla 18-25ans de Jeuxvideo.com :

« La muscu peut guérir le dass, c’est pour ça que les porn-stars sont musclés… »,

Das ou Dass pour dire SIDA, virus vih plan jus

Heureusement, en réponse, quelqu’un aura eu la même réflexion que nous sur ce terme et sans répondre directement à une connerie volontairement provoc’ et de mauvais goût :

«  dass=sida ? C’est qui les débiles qui inventent ce genre de mots ?»

Disons qu’au départ le terme dass était inventé pour que les homos puissent évoquer le vih sans utiliser le mot sida qui à l’époque faisait encore plus peur qu’aujourd’hui, la prévention n’étant pas forcément encore au goût du jour et la recherche n’étant pas une priorité alors.

Comme nous n’aimons pas le verlan d’acronymes qui n’est même pas du vrai verlan, pas de vidéo pour la peine sur cette définition…

Autres articles Plan Jus :

téter un bite gay

TéterTéter

Téter une queue, c’est tout bêtement bien la sucer, avec une idée d’endurance. La téter, ce n’est pas un truc qui fait mal à la mâchoire, donc on peut être (...)

Foot Fetish gay

Foot FetishFoot Fetish

Le « foot fetish » en traduisant ce terme anglais est tout simplement le fétichisme des pieds (du pied). Dans cette pratique, l’odeur n’est pas obligatoirement admise. En revanche, celui qui est (...)

Pour tester tout simplement le Chat