Plan trash

Le plan trash, de l’anglais « ordures » signifie que le plan cul sera accompagné de pratiques dites dégueulasses. Odeurs, pisse, merde, dilatations extrêmes ou encore abattage, etc.

Grosso modo, tout ce que vous considérez comme hard ou crade peut être compris dans un plan trash. C’est donc à vous de bien définir ce que votre partenaire souhaite lors de ce type de plan, car la définition du crade est subjective. Les plans jus sont considéré par certain déjà comme un plan trash pour vous dire…

Pour un plan trash gay, au minimum il vous faut comme toujours un actif et un passif, et qu’ils soient respectivement domi et soumis. En effet,  c’est me soumis qui subira les traitements dégueu.

Pour un départ, le plan trash comprend le plus souvent les crachats et mollards, puis de la pisse, du scato, certains veulent des crottes de nez (oui oui, vous avez bien lu), puis viens le vomi (la gerbe), etc. Tout ce qui est bien dégueu en gros est étalé, insérer, ingurgité…

Ce type de plan fait la place également au sang, donc à des pratiques pouvant être violente. Ce terme n’est donc surtout pas à prendre à la légère, surtout si vous êtes en face de quelqu’un d’expérimenté. Avec les plans trash, on est très proche d’un plan no-limit ou il n’y a réellement aucune limite à pratiquer toutes les tortures imaginables ou choses dégoûtantes qu’un gay peut attendre.

Nous vous conseillons de toujours vous mettre d’accord avant votre plan. Si le plan trash pour un mec est tout simplement la pisse ou du sperme dans le cul, alors cela restera plutôt light, mais méfier-vous quand même en demandant s’il y a tortures, sang ou autres fluides (gerbe) à inclure dans le plan. Ce genre de plans se trouve plutôt pratiqué en général par la communauté skin (skinhead) avec des lopes qui se disent être des crevures, souillures, sous hommes et autres termes extrêmement péjoratif et où ils adorent les pratiques les plus hard possibles en repoussant toujours plus loin les limites qu’offre la décence humaine.

Autre conseil : pratiquez plutôt à plusieurs et avec quelqu’un de confiance histoires que le plan n’aille pas forcément trop loin : les accidents peuvent rapidement arriver quand on est sans limite et surtout avec des personnes inexpérimenté.

Un bel exemple de plans trash en vidéo : il mélange un peu tous les genre et on remarque bien la dominance de la lope soumise et l’aspect très BDSM gay :

 
 

annonce gay hard plan jus

Les annonces PLAN JUS ?

Consultez ou passez une annonce gay.
Pas besoin d'inscription pour répondre.

chat gay bareback plan jus

LE CHAT BAREBACK ?

Ce n'est pas le plus hard, mais c'est le top pour trouver un plan cul !