Poppers (pop)

Le poppers est un produit stupéfiant très utilisé par la communauté gay lors de rapports sexuels car celui-ci est un vaso-dilatateur.

En dilatant les vaisseaux sanguins, on lui donne la propriété de décontracter l’anus pour des pénétrations moins douloureuses. Les jeunes hétéros plaisantent énormément sur cette propriété qui est attribuée au Poppers en disant qu’une fois sniffé, le trou de balle s’élargit tellement qu’il est prêt à une bonne sodo.

La propriété avérée est qu’après la prise du poppers (qui se sniff depuis une petit fiole car le poppers est un stupéfiant sous forme de liquide ultra-volatile et dont on inhale les émanations), est une désinhibition de la personne, un état second qui dure quelques secondes et qui accroit souvent l’excitation.

Ce produit est donc très souvent donné par l’actif au passif afin de le « décontracter », autant physiquement que psychiquement.

On peut vous demander sur le tchat si vous prenez du « pop » ou « popp », diminutifs du poppers. Ce produit ne s’inscrit pas obligatoirement dans un plan chems, n’étant qu’un produit stupéfiant et non une drogue « dure » chimique.

Les tarifs d’une fiolle de poppers vont de 8€ à 15€. Les marques les plus connues restent le Jungle Juice, Rush et Sexline. Et pour rigoler, nous ferons la promo d’un nom bien original pour une marque de poppers : « Wesh Cousin » ! Surement à destination des lascars et autres fans de kaïra…

Nous avons pu lire sur le web  que le poppers à la réputation d’être aphrodisiaques parce qu’ils augmentent la durée de l’érection, amplifient les sensations orgasmiques et retardent l’éjaculation. Ce n’est pas exactement ce que nous donne les témoignages directes des utilisateurs du pop.

La sensation récurrente chez tous les consommateurs est une sensation de chaleur interne et légers étourdissements qui ne durent pas longtemps.

Sachez qu’après avoir été sniffé, les effets ne durent pas plus de 2 minutes maximum, d’où pourquoi les gens sniff régulièrement pendant leurs plans cul.

LES DANGERS : L’effet secondaire le plus fréquent avec l’utilisation du poppers est l’apparition de croûtes jaunâtre sous les narines qui ont été en contact avec la fiole et/ou les émanations.

Parlons sérieusement des dangers, les vrais peu connus : 29 comas et 5 décès ont été enregistrés entre 1999 et 2009 après utilisation de ce produit, causé par des troubles respiratoires ou cardiaques.

Ce sont des chiffres qui font peur, surtout que le danger est très peu connu du publique. A vous d’en user avec prudence de vos petites fioles de poppers.

 En vidéo, un mec qui snif de bonne dose de poppers en se branlant copieusement afin de larguer une bonne dose de foutre bien chaud :

 
 

annonce gay hard plan jus

Les annonces PLAN JUS ?

Consultez ou passez une annonce gay.
Pas besoin d'inscription pour répondre.

chat gay bareback plan jus

LE CHAT BAREBACK ?

Ce n'est pas le plus hard, mais c'est le top pour trouver un plan cul !