Etouffement

plan gay étouffement et étranglement

Certain jouissent à l’aide de l’étouffement, pratique qui peut s’avérer dangereuse si pratiquée sans certaines bases. On retrouve bon nombre d’accessoires pour se faire, avec également des « étrangleurs » que l’on peut manipuler seul.

L’étouffement se pratique de plusieurs manières, et la première qui vient à l’esprit est l’étranglement. C’est la plus dangereuse, que ce soit avec une laisse ou à main nue. Une des plus pratiquée de nos jours et celle de l’étouffement par la fellation : une bonne pipe en gorge profonde et cela devient la pratique du gagging, une sorte d’étouffement plus doux, plus facilement contrôlable. Jusqu’à preuve du contraire, il n’y a jamais eu de cas d’accident de mecs étouffés par une bite ou noyé dans un litre de sperme quand le mec lui lâche tout son foutre bien en fond de gorge ! A pratiquer donc sans retenue pour ceux qui se sentent l’âme d’une véritable lope bien chienne…

Pour rentrer plus dans le sujet, il faut savoir que les jeux de contrôle de la respiration ont toujours pour bit de bien mettre en exergue la relation de domination que peut avoir l’actif sur le receveur. Nous sommes donc dans le cadre du BDSM (alors que le gagging ne l’est pas forcément).

Dans les risques, on retrouve bien évidemment la mort, mais également le risque d’endommager le larynx si des objets (ou une bonne bite tbm !) pénètre trop fortement la gorge. Quelqu’un qui parle de jeux de contrôle de la respiration serait plus enclin à étouffer d’une manière sereine et très contrôlé afin d’éviter les accidents, tendis que celui qui recherche du sexe brutal et violent pourrait se laisser aller et ne pas être suffisemment réceptif au passif.

Quelqu’un qui a de l’expérience dans le domaine est toujours a privilégié, et l’utilisation de code est important : signaler que si vous faite « mmhhh !! » 3 fois d’affilés c’est qu’il y a un problème et qu’il faut arrêter. C’est un exemple de code à mettre en place, car très souvent un plan étouffement va de pair avec le bondage.

Et une image animée d’un gentil étouffement puisqu’à coup de bite en fond de gorge.

gagging fond de gorge bailloner rencontre gay

Autres articles Plan Jus :

Définition de juter du sperme gay

JuterJuter

Juter signifie dans le jargon du barebacking “éjaculer”. Il indique l’idée qu’une bite va “cracher” tout son jus. On parle ainsi de queue juteuse, de désir de juter dans un (...)

la crevette gay dans le sexe bback

CrevetteCrevette

La crevette ne désigne pas forcément un très jeune homme, mais plutôt le corps très fin d’une personne. Sans muscle, sans graisse, tout fin, son corps rappel un peu celui (...)

Explication passif gay

PassifPassif

Bien évidemment, le passif est l’inverse de l’actif : il reçoit, c’est le receveur, c’est donc lui qui se prend des bites dans ses trous à jus (ce terme est très (...)

Pour tester tout simplement le Chat