MOI ET LES PLANS CRADE ET SM

 plan-sm-crade-hard-dégueu-gay-bareback

Ces deux-là, on les retrouve tout le temps : « j’aime tout sauf crade et sm ». A croire que celui qui a sorti cette phrase la première fois sur un tchat aurait dû déposer un brevet (« non mais allô quoi… »).

Ce qui est crade pour vous ne l’est pas forcément pour un autre. Alors quand on demande de préciser c’est quoi « crade », on ressort le sacro-saint « pipi caca » (uro et scato). Pourtant, le crade ça peut être simplement un plan jus… Et si un passif soumis vous demande de lécher vos pieds ? Crade ou pas ? Certains diront c’est du sm, car il y a un jeu de domination. Pourtant, SM ne signifie aucunement cela, donc à vous d’être plus précis.

Tout aimer est impossible, et en une phrase il est contradictoire de dire aimer tout et exclure directement certaines pratiques en généralisant celles-ci à des étiquettes sur-utilisées. Alors, comme toujours, ne dites pas que vous n’aimez pas le crade et SM, dites plutôt que vous restez Soft. Là au moins c’est positif ! Qui va vous proposer un plan uro si vous dites aimer le soft ? Beaucoup ne vous proposeront même pas de nokpot ou de plans jus, car considéré comme non-soft.

 

plan sm gay et trash